Accueil 
Programmes 
Adultes 
Ados 
Enfants 
Stages 
Galerie 
Diaporamas 
Expositions 
Articles 
Vidéos 
Liens 
Nouveautés 

 

ARCHIVES DE L'ATELIER-GALERIE JEAN-LUC BARBIER


GUY LAMY

Guy Lamy - Le port de Dieppe (PP)

Né à Montmartre en 1914 Guy Lamy a vécu aux alentours de la Butte Montmartre, du canal St-Martin, des vieux quartiers. Il commence très tôt à peindre. Il côtoie Utrillo et entre à l’Ecole nationale des Beaux-Arts. Prisonnier de guerre en Allemagne (1940-1944), il continue à peindre.

Il épouse en 1950 Zita Cortat de Courtételle. Le couple vit à Paris avec ses quatre enfants, mais reste en contact étroit avec le Jura, que l’artiste peindra en long, en large et en travers. Dès les années 1950, Guy  Lamy se forgera une notoriété dans le Jura, bien avant que son travail ne soit reconnu en France où il organise sa première exposition en 1966 à la Galerie Saint-Placide à Paris (VIème). D’autres suivront, à Paris, en province et en Suisse (abbatiale de Bellelay, Bienne, Bâle, château de Pleujouse, Carouge, Montreux, Morges, etc.)

Après la mort de son épouse, en 1975, Guy Lamy fait de fréquents allers retours entre le Jura et Paris. Puis, à la fin des années 1980, au décès de sa mère, il s’installe définitivement en Ajoie, où il devient une figure attachante et légendaire de la région. Guy Lamy s’éteint à Porrentruy, en novembre 2000, à l’âge de 86 ans.

«Il aimait prendre son chevalet et sa palette et se faire conduire à tel endroit pour peindre. Il réalisait des croquis où il inscrivait les couleurs ou reproduisait directement ses modèles. On revenait ensuite le chercher.» (Guy-Michel Lamy, fils aîné de l’artiste)

«L’air ou plutôt l’atmosphère s’exprime pleinement dans ses ciels et aussi dans ses eaux; l’eau de la mer, l'eau du canal, l’eau de la pluie et également dans cette eau somptueuse qu’est la neige libre et silencieuse sur les toits de Paris ou les sapins du Jura. (…) Je crois sincèrement qu’avoir chez soi un tableau de Guy Lamy, c’est y avoir un ami discret qui ne vous harcèle pas importunément mais qui vous livre chaque fois que vous le lui demandez, les charmes subtils de sa présence reposante, un ami qui ne vous lassera jamais.» (Max JOLY)

Quelques oeuvres de Guy Lamy

Paysages de France par Guy Lamy (lien externe - swissart-consulting.ch)

Paysages du Jura par Guy Lamy (lien externe - swissart-consulting.ch)

Vente de tableaux de Guy Lamy (lien externe - Galerie des Annnonciades)


ANNE KOTTELAT

Anne Kottelat est née à Delémont en 1946. Aînée de 3 enfants, elle se découvre très tôt un don pour le dessin et la peinture. En 1979, elle part à la découverte de sa fibre artistique et fait ses premiers pas sur un support solide et constant le bois. Elle opte ensuite pour l’aspect changeant et vaporeux de la soie. Anne Kottelat s’accorde également une escale dans la calligraphie chinoise. Escale d’où elle reviendra avec une aisance dans le trait. En 2002, l’artiste entame une nouvelle étape de son périple. Elle se confronte pour la première fois à la toile en jouant de l’acrylique puis de la peinture à l’huile. Pour cette nouvelle aventure, Anne Kottelat a suivi quelques cours et pris conseils auprès de différents artistes ; notamment à l’Atelier Jean-Luc Barbier de Porrentruy.

2006: Eglise Saint-Barthélemy à Courrendlin

2008: Galerie « Le Caveau » à Saint-Ursanne

2013: Galerie-Atelier Jean-Luc Barbier

Diaporama


EMILE DUMAY & Co

peintures naïves haïtiennes

Emile Dumay
Emile Dumay

Emile Dumay est né en 1967 à Carrefour, une grande bourgade d’Haïti. Il a suivi l’école nationale des arts plastiques et ouvert son propre atelier de peinture.

Vente dun grand tableau d'Emile Dumay (lien externe - Galerie des Annonciades)
 

FRITZ BOEGLI

 
La chapelle du Vorbourg près de Delémont (canton du Jura) PP
 

Biographie de Fritz Boegli

Vente de tableaux de Fritz Boegli (lien externe - galerie des Annonciades)


AIME VENEL

Aimé Venel - Notre Dame

Aimé Venel est un peintre français autodidacte. Il est né le 8 mai 1950 à Jérada au Maroc.

Après avoir rencontré Pierre-Yves Trémois en 1972, Aimé Venel travailla dans l'atelier d'Edouard Mac Avoy de 1974 à 1978. « Mon maître lui-même, Edouard Mac Avoy, avait eu la chance d'apprendre et de travailler avec Bonnard, Vuillard, Braque... »

Edouard Mac Avoy, né en 1905, passa son enfance à Lausanne, au rez-de-chaussée d'une grande villa où, au premier étage, Igor Stravinski jouait du piano du matin au soir... Le maître qui sut si bien se servir de ses yeux et qui fit les portraits de Jean Cocteau, François Mauriac, André Gide, Henry de Montherlant, Eugène Ionesco pour ne citer que ceux-là, transmit à son disciple le vrai métier et l'amour de l'art de la mise, en page.

Plus d'une vingtaine d'expositions à Paris et dans d'autres villes de France, en Suisse, en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg révèlent au public Aimé Venel, cet élu privilégié d'une aptitude singulière à l'expression.

Ciresica Rossé « Journal de l'Emploi», juin 1988

Biographie d'Aimé Venel (pdf)

Je veux devenir un professionnel (Paris, 2 septembre 1982)

Articles de presse (pdf)

Huiles et dessins d'Aimé Venel

Vente d'oeuvres d'Aimé Venel (lien externe - Galerie des Annonciades)

 

Haut de page